PARM : Les professionnels de l’accompagnement confrontés à la réforme du revenu minimum

Bilan du projet PARM :
Le projet PARM porte sur les évolutions du travail des professionnels de l’accompagnement des allocataires du revenu minimum. La loi de 2008 sur le revenu de solidarité active (RSA) a renforcé l’objectif de retour à l’emploi et engendré une redéfinition des parcours d’insertion en segmentant l’accompagnement social et professionnel des allocataires. Cette évolution correspond à un renouvellement de la division du travail entre les institutions. L’objectif du projet a été d’en analyser les formes et les contenus. La recherche montre un approfondissement de la répartition inter, mais aussi intra-institutionnelle du travail d’accompagnement, qui s’inscrit dans une continuité de l’action publique à travers divers métiers de l’insertion, contribuant à homogénéiser l’activité des professionnels sur certains points.

Lire la suite

Le RSA est-il une innovation sociale ?

Bilan
La loi généralisant le Revenu de Solidarité Active institue en 2009 une nouvelle version du revenu minimum qui remplace le RMI et l’API (et les mesures d’intéressement afférentes). Notre recherche porte sur la manière dont le RSA peut ou non être considéré comme une innovation du dispositif de revenu minimum en France dans la substance du droit comme dans les procédures de son administration, et sur la manière dont l’argument de l’innovation a été mobilisé pour en défendre le principe.
par
Mathieu Béraud, Ali Boulayoune, Emilie Fériel, Jean-Pascal Higelé (porteur du projet IES-RSA), Andreana Khristova

A noter : Un article plus long de ces mêmes auteurs est également disponible en archive ouverte et en plein texte dans notre collection HAL-SHS : Cliquez sur ce lien

Lire la suite