ELECTRODIAL : Corrélats électrophysiologiques des processus efficients et déficients impliqués dans le dialogue et la communication schizophrénique

Bilan du projet ELECTRODIAL :
Le présent projet a pour objectif la recherche de signes précurseurs de l’entrée en psychose dans le discours. Plus précisément, il s’agit ici de mettre en relation certains processus communicationnels défaillants observés dans le discours schizophrénique et les activités cérébrales qui sous-tendent ces processus. A ces fins, une méthodologie d’investigation de l’activité cérébrale de type électroencéphalographique (EEG) est utilisée permettant de mesurer l’activité du cerveau en temps réel et ce, de façon continue au cours d’interactions verbales opposant un patient schizophrène à un clinicien.

Co-porteurs du projet : Michel MUSIOL (Atilf) & Stéphanie CAHAREL (Interpsy) Lire la suite