Vocabulaire visuel des fêtes en Europe, XVIe-XVIIe siècles

Bilan du projet de recherche 2VFE/16-17
Le but de la pré-opération de recherche  « Vocabulaire visuel des fêtes en Europe, XVIe-XVIIe siècles » a été de concevoir les grandes articulations, en vue d’en effectuer la réalisation, d’un dictionnaire alphabétique des grandes notions qui entrent en jeu dans la compréhension ainsi que les grands réseaux d’images allégoriques les plus souvent déployées et remployées dans les fêtes dynastiques ou religieuses de la première modernité, de manière à identifier un langage et une mémoire iconiques communs à l’Europe de cette période.
L’équipe constituée a rassemblé la bibliographie (sources et critique) et continue la veille bibliographique, a dépouillé une partie des sources, a mis au point la méthodologie des notices, de manière à pouvoir poursuivre sur la lancée d’un projet de recherche au cours duquel la rédaction de cet outil pourra être réalisée.
par Anne-Elisabeth Spica, Écritures (EA 3943) & MSH Lorraine (USR 3261)

Lire la suite

Qualifier, disqualifier, requalifier des lieux de détention, de concentration et d’extermination

Bilan
En sciences sociales, les lieux de détention, de concentration et d’extermination – liés à des conflits et guerres civiles du XXe siècle – font l’objet de travaux significatifs dans lesquels il s’agit de comprendre tant le fonctionnement de ceux-ci que la complexité des investissements mémoriels dont ils font l’objet, une fois qu’ils ne sont plus en fonction. Ainsi les commémorations, les mémoriaux, les musées deviennent-ils objets d’intérêt pour des chercheurs, attentifs à décrire les variations et enjeux de ces dispositifs. Dans le cadre du programme QUADIRE (2007-2011), les chercheurs ont procédé à une analyse contrastive – différents types de lieux au sein d’un même espace ou non ; différents statuts et fonctions attribués à un même lieu, quand celui-ci était encore en activité ; différents modes d’appropriation mémorielle en étant attentif aux logiques d’acteurs et de médiation qui sont à l’œuvre –, fondée sur une approche interdisciplinaire (anthropologie, histoire, littérature, sciences de l’information et de la communication, sociologie…) impliquant plusieurs expériences nationales.
par Béatrice Fleury & Jacques Walter, professeurs en sciences de l’information et de la communication (MSH Lorraine & CREM)

Lire la suite