SLAM : Schizophrénie et Langage : Analyse et Modélisation

Bilan du projet SLAM :

Le projet SLAM – Schizophrénie et Langage : Analyse et Modélisation – s’intéresse à la modélisation formelle d’entretiens mettant en relation des patients schizophrènes et des psychologues dans un contexte clinique ou psychothérapeutique.

Lorsqu’une personne parle, elle donne un grand nombre d’informations par les phrases qu’elle produit sur le rapport qu’elle entretient avec le monde extérieur (avec son interlocuteur) et avec son environnement (immédiat).

Pour un locuteur compétent, il est souvent aisé de comprendre une conversation, sauf quand l’un des protagonistes présente des incohérences. Plusieurs questions apparaissent alors : le problème vient-il de la compréhension du destinataire ? de la capacité à manier la langue de l’énonciateur (supposé) incohérent ? d’un mauvais fonctionnement cognitif ? d’un jeu de langue ? L’humour peut être à la source de malentendus, mais parfois le problème est plus profond.

Une série d’études a mis en avant que, dans des interactions dialogiques, les patients schizophrènes font apparaître des ruptures complexes, rendant difficile, voire impossible, l’interprétation de leurs pensées. Lire la suite

AMPLorr : Actes médiévaux des princes lorrains : vers un corpus numérisé

Bilan du projet AMPLorr :

Par sa situation entre Regnum et Imperium, entre Francia et Germania, la Lorraine est un observatoire privilégié des mécanismes en jeu dans la formation des principautés territoriales. Cependant, ici comme ailleurs, c’est d’abord par le biais de l’écrit et de son instrumentalisation par les pouvoirs que l’on peut prétendre à la compréhension de ces mécanismes. Or, depuis le XIXe siècle, l’érudition n’a livré que des inventaires partiels, dont la diffusion confidentielle a été un obstacle à la mise en œuvre d’une recherche rigoureuse et d’envergure. Pour reprendre ce chantier, on a souhaité partir du règne, relativement méconnu, de Ferry III qui, par sa durée exceptionnelle (1251-1303), offre un temps et un champ d’observation privilégiés de l’essor quantitatif, de la formalisation et des transferts culturels que connaît l’écrit administratif et gestionnaire.

L’Atelier diplomatique a proposé de procéder à un encodage XML réfléchi de 500 actes de ce duc afin que l’historien puisse mener sur le corpus qu’ils composent des interrogations croisées. Cette opération constitue une base solide pour poursuivre la mise en ligne des actes des successeurs de Ferry III.

Lire la suite

EGL : Chaire de mécénat Expressive Game Lab

Bilan du projet EGL :

A l’issue du projet PEPS MAJESTIC, des travaux exploratoires ont été réalisés dans l’optique de mettre en œuvre une chaire de mécénat orientée vers l’étude des enjeux socio-culturels des jeux vidéo. Une plateforme d’analyse des contenus et d’usages vidéoludiques a notamment été mise en place afin de servir de support à ces travaux. À présent, l’objectif est de fédérer des partenaires et mécènes de sorte à concrétiser le projet de chaire. La pré-opération consiste à mener des études de faisabilité de ce montage entre partenaires et à mener une prospection auprès de possibles partenaires académiques et du monde socio-économique.

Lire la suite

Cogito Ergo Es

Bilan du projet PsyPhINe: Cogito Ergo Es (Projet PEPS Mirabelle 2015)
La cognition
regroupe un ensemble de processus qu’il est difficile d’unifier au sein d’une définition générale. Le projet vise à explorer la gradation des attributions d’intelligence ou d’intentionnalité, quand on passe, par exemple, d’une mouche à un chat, en faisant l’hypothèse que l’intersubjectivité ainsi que notre tendance naturelle à l’anthropomorphisme jouent des rôles centraux : nous projetons dans l’autre énormément de notre propre cognition. Pour tester ces hypothèses, nous voudrions mettre en place un test de Turing « non-verbal », qui satisfasse aux définitions de nos différents domaines (PSYchologie, PHilosophie, Informatique et NEurosciences), en utilisant un prototype robotisé.
par Manuel Rebuschi, (Laboratoire d’Histoire des Sciences et de Philosophie – Archives Henri-Poincaré UMR 7117 & MSH Lorraine USR 3261)

Lire la suite

La connaissance scientifique « élargie » : création, validation, diffusion

Bilan
Les agents épistémiques et scientifiques, qui sont les auteurs et les bénéficiaires des productions scientifiques, sont de plus en plus des agents « étendus » : ces agents incluent ou utilisent des calculateurs de types variés ; ces agents sont souvent des collectifs d’individus. Le présent projet visait à étudier les modalités de l’élaboration, de la validation, de la possession et de la transmission, au sein de l’institution scientifique ou au-delà, de cette « connaissance étendue » et à discuter les problèmes qu’elle soulève.
par Cyrille Imbert, CR CNRS (Archives Henri Poincaré & MSH Lorraine, université de Lorraine / CNRS)

Lire la suite

Annotation Sémantique et Terminologique de Textes pour leur Indexation et leur Catégorisation

Bilan
L’objectif du projet ASTTIC était la constitution de corpus textuels, annotés sémantiquement et terminologiquement diffusables et accessibles pour la communauté scientifique. Il se fonde sur les résultats et les observations effectuées en sémantique lexicale, sémantique textuelle et terminologie.
par
Laurence Kister & Evelyne Jacquey (ATILF & MSH Lorraine, université de Lorraine, CNRS)

Lire la suite