REVERTER : Réversibilité de l’usage des territoires – Application à une vallée industrielle lorraine

Bilan du projet REVERTER :

Cette pré-opération avait pour objectif de mettre en place une méthodologie multiscalaire (de la parcelle à la vallée via le quartier et la ville-usine) visant à l’identification de pistes innovantes, telle l’agriculture, pour la réutilisation des anciens espaces industriels délaissés. Il s’agissait de construire un consortium et un projet solide avec des chercheurs de différentes disciplines autour de la thématique de requalification d’anciens sites industriels en zone de production agricole, dans le contexte d’une ancienne vallée industrielle fordiste, exposée à de nouvelles dynamiques périurbaines. Lire la suite

TEXTIM : Le rapport texte-image XII°-XV° siècles

Bilan du projet TEXTIM :

Le rapport texte-image, décisif au Moyen Âge, est un domaine spécifique, que l’on redécouvre actuellement, de manière interdisciplinaire. Nous l’avons étudié partir de deux corpus : celui des visions d’Hildegarde de Bingen, tant dans le Scivias que dans Le livre des œuvres divines et l’iconographie des mystiques rhénans, en particulier, à partir de la question de la sagesse, en faisant intervenir des spécialistes de la question : Christian Heck, Jean-Claude Schmitt, Christian Kienning… Lire la suite

AMPLorr : Actes médiévaux des princes lorrains : vers un corpus numérisé

Bilan du projet AMPLorr :

Par sa situation entre Regnum et Imperium, entre Francia et Germania, la Lorraine est un observatoire privilégié des mécanismes en jeu dans la formation des principautés territoriales. Cependant, ici comme ailleurs, c’est d’abord par le biais de l’écrit et de son instrumentalisation par les pouvoirs que l’on peut prétendre à la compréhension de ces mécanismes. Or, depuis le XIXe siècle, l’érudition n’a livré que des inventaires partiels, dont la diffusion confidentielle a été un obstacle à la mise en œuvre d’une recherche rigoureuse et d’envergure. Pour reprendre ce chantier, on a souhaité partir du règne, relativement méconnu, de Ferry III qui, par sa durée exceptionnelle (1251-1303), offre un temps et un champ d’observation privilégiés de l’essor quantitatif, de la formalisation et des transferts culturels que connaît l’écrit administratif et gestionnaire.

L’Atelier diplomatique a proposé de procéder à un encodage XML réfléchi de 500 actes de ce duc afin que l’historien puisse mener sur le corpus qu’ils composent des interrogations croisées. Cette opération constitue une base solide pour poursuivre la mise en ligne des actes des successeurs de Ferry III.

Lire la suite

Outils Numériques pour la Transcription Diplomatique d’Imprimés de la Renaissance

Bilan de la pré-opération de recherche Re-Typographe Diplomatique
Dans ce projet, nous explorons les limites de l’état de l’art en caractérisation (OCR, segmentation de contenus, description typographique) de documents de la Renaissance numérisés. Ces documents demandent des approches nouvelles qui ne sont pas couvertes par les outils existants. L’objectif est d’établir ce que l’état de l’art actuel en analyse d’images de documents peut apporter à l’étude et la caractérisation de ce type de documents particuliers en termes d’analyse, d’indexation et de recherche d’information. À l’issue du projet nous disposerons d’une maquette logicielle pour la formalisation de projets de recherche amont ciblés.
par Bart Lamiroy, Université de Lorraine, Loria (UMR 7503) & MSH Lorraine (USR 3261)

Lire la suite