Archéologie d’un site Monastique à un carrefour Européen : La fouille du site de l’ancienne abbaye Saint-Vanne (la Citadelle-Haute, Verdun)

Bilan du projet AME
Ce projet est relatif à la fouille archéologique du site péri-urbain de hauteur qu’occupe l’ancienne abbaye Saint-Vanne de Verdun, fondée peu avant l’an Mil sur un site déjà occupé. Cette étude vise à comprendre, par l’analyse et le croisement des sources (archéologiques, écrites et  iconographiques), l’histoire du monastère dans son contexte et son milieu et d’éclairer le cadre de vie, l’environnement culturel et économique dans lesquels vivent les moines. La fouille – chantier-école pour les étudiants de l’université de Lorraine – vise à former ceux-ci à l’analyse stratigraphique, à l’étude du mobilier archéologique et aux techniques de laboratoire.
par Valérie Serdon-Provost (Maître de conférences en histoire et archéologie médiévales, CRULH & MSH Lorraine)

Lire la suite

Les procès-verbaux du Bureau des longitudes (1795-1932), histoire et savoirs

Bilan du projet BDL / 1795-1932
Ce projet s’inscrit dans les thématiques de la MSH Lorraine qui étudient les institutions scientifiques (projet HISE), ainsi que les mouvements des idées, de leur développement et de leur diffusion au sein des communautés (Bioesmat et Kultmat).
L’équipe s’est proposée de préparer les bases pour une étude historique sur le Bureau des Longitudes dans la longue durée (1795-1932) à partir d’une source inédite : les procès-verbaux des séances. Ce fonds constitue un patrimoine archivistique presque inexploité et d’une très grande importance pour l’histoire des sciences et des techniques, et également pour les sciences si on pense, par exemple, aux études très actuelles sur le changement climatique ou sur l’étude du niveau de la mer. Dans ces études, on a besoin en effet des données scientifiques anciennes pour étudier leur évolution jusqu’à l’époque contemporaine, et ces données ont été systématiquement recueillies dans les missions scientifiques dont le Bureau des longitudes fut promoteur.
par Martina Schiavon, LHSP – Archives Henri Poincaré (UMR 7117 CNRS, Université de Lorraine) & MSH Lorraine (USR 3261, CNRS, Université de Lorraine)

Lire la suite

Carrières testimoniales. Les devenirs-témoins de conflits des XXe et XXIe siècles

Bilan
S’interroger sur ce qui fait qu’un sujet particulier témoigne d’une expérience extrême (d’un point de vue individuel et collectif) revient à tenter de comprendre non seulement le rapport que lui-même entretient avec une expérience historique, mais aussi le rapport que le groupe auquel il appartient entretient à cette personnalité et à l’événement. Dans le programme CARTEST (2011-2013), il s’est agi de comprendre ce qui fait que, dans un contexte spécifique, une personne est – ou n’est pas – un « bon » témoin.
par Béatrice Fleury & Jacques Walter, professeurs en sciences de l’information et de la communication (MSH Lorraine & CREM)

Lire la suite

Qualifier, disqualifier, requalifier des lieux de détention, de concentration et d’extermination

Bilan
En sciences sociales, les lieux de détention, de concentration et d’extermination – liés à des conflits et guerres civiles du XXe siècle – font l’objet de travaux significatifs dans lesquels il s’agit de comprendre tant le fonctionnement de ceux-ci que la complexité des investissements mémoriels dont ils font l’objet, une fois qu’ils ne sont plus en fonction. Ainsi les commémorations, les mémoriaux, les musées deviennent-ils objets d’intérêt pour des chercheurs, attentifs à décrire les variations et enjeux de ces dispositifs. Dans le cadre du programme QUADIRE (2007-2011), les chercheurs ont procédé à une analyse contrastive – différents types de lieux au sein d’un même espace ou non ; différents statuts et fonctions attribués à un même lieu, quand celui-ci était encore en activité ; différents modes d’appropriation mémorielle en étant attentif aux logiques d’acteurs et de médiation qui sont à l’œuvre –, fondée sur une approche interdisciplinaire (anthropologie, histoire, littérature, sciences de l’information et de la communication, sociologie…) impliquant plusieurs expériences nationales.
par Béatrice Fleury & Jacques Walter, professeurs en sciences de l’information et de la communication (MSH Lorraine & CREM)

Lire la suite

Intellect, sujet, image chez Eckhart et Nicolas de Cues

Bilan
Ce projet a mis en évidence le caractère indissociable des trois notions d’intellect, de sujet et d’image chez Eckhart et Nicolas de Cues, montrant ainsi que l’œuvre de ces deux auteurs ne se réduit pas à la noétique, mais qu’elle suppose la prise en compte du sujet et de l’image, ainsi que de leurs frontières, ce qui constitue une avancée importante et reconnue dans les études eckhartiennes et cuséennes.
Dans le cadre de ce projet, nous avons également réalisé une « Encyclopédie des mystiques rhénans », entièrement nouvelle, qui présente les auteurs dans leur contexte et envisage les sources de leur pensée ainsi que leur réception, non seulement chez Nicolas de Cues, qui a permis à l’œuvre latine d’Eckhart de perdurer en la faisant recopier (Codex Cusanus 21), mais aussi chez nombre d’autres auteurs jusqu’aujourd’hui. La réalisation de cet ouvrage a regroupé une centaine d’auteurs sur un plan transfrontalier.
par Marie-Anne VANNIER, Professeur, Université de Lorraine, Ecritures (EA 3943, Metz), MSH Lorraine (USR 3261), IUF

Lire la suite

L’Expérience combattante du 19e siècle au 21e siècle

Bilan
Dans ce projet de recherche, il s’agissait d’appréhender les attitudes des soldats confrontés au feu du champ de bataille de la deuxième moitié du XIXe siècle à nos jours. Le choix de la barrière chronologique de la deuxième moitié du XIXe siècle se justifiait pleinement par les considérables  progrès de l’industrie armurière qui viennent radicalement modifier les approches du champ de bataille  et notamment le modèle occidental de la guerre mis en avant en 1989 par Victor Davis Hanson. L’approche  pluridisciplinaire et comparative a été systématiquement privilégiée.
par
Pr. François COCHET, CRUHL (EA 3945, université de Lorraine, Metz) & MSH Lorraine (USR CNRS 3261, université de Lorraine, Metz et Nancy)

Lire la suite