REVERTER : Réversibilité de l’usage des territoires – Application à une vallée industrielle lorraine

Bilan du projet REVERTER :

Cette pré-opération avait pour objectif de mettre en place une méthodologie multiscalaire (de la parcelle à la vallée via le quartier et la ville-usine) visant à l’identification de pistes innovantes, telle l’agriculture, pour la réutilisation des anciens espaces industriels délaissés. Il s’agissait de construire un consortium et un projet solide avec des chercheurs de différentes disciplines autour de la thématique de requalification d’anciens sites industriels en zone de production agricole, dans le contexte d’une ancienne vallée industrielle fordiste, exposée à de nouvelles dynamiques périurbaines. Lire la suite

LAFAM : L’Ardenne, des Frontières en l’An Mil

Bilan du projet LAFAM :

L’étude des formations territoriales et des frontières, longtemps liée à la seule analyse historique, peut être aujourd’hui renouvelée par des apports d’ordre archéologique et sociologiques, en matière d’espace, de comportements sociétaux, d’économie.
Le projet LAFAM intervient sur les boucles mosanes et l’Ardenne méridional pour cerner les conditions d’apparition des limites et frontières – tant politiques que sociales, culturelles, religieuses et économiques – qui divisent ce territoire et en comprendre l’organisation autour de l’an Mil.
Il a fallu entreprendre une démarche inédite dans cette région pour entrevoir l’implantation humaine et identifier les frontières et influences de tous ordres qui la composaient. Un site référence a été particulièrement approfondi pour mener à bien cette enquête : le Château des fées de Montcy-Notre-Dame. Lire la suite